Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais
Le bonbon au palais - Le Bonbon au Palais

Niniches

Prix régulier €0.90 la pièce (15g)

* Composition: sucette longue (17g)

* Ingrédients: Fruits: Sucre, sirop de glucose, arômes naturels, acide citrique

Caramel: Sucre, sirop de glucose, lait concentré, beurre (lait) frais 10%, selon variété: fruits secs, alcool ou arômes naturels, sel.

Peut contenir des traces de fruits à coque.

* Historique: Installés à Quiberon, Yvonne et Raymond Audebert étaient d'audacieux confiseurs. Dès 1946, ils perpétuent tout le Savoir-Faire des "grands-mères bretonnes" en fabriquant les célèbres "Niniches" : un délicieux caramel au beurre salé et une multitude de parfums aux fruits. Dans cette France de l'après-guerre, où l'on redécouvre le sucre, le succès est immédiat pour les fameuses "Niniches", elles seront primées : "Meilleur bonbon de France". Une spécialité désormais référencée au patrimoine culinaire de France. 

De 1969 à 1986 Jacques Audebert va pérenniser la boutique du Boulevard Chanard. Au début des années 80, c'est Alain Audebert, fils aîné de Jacques qui donne un nouvel élan à l'entreprise avec la création des ateliers de fabrication dans la zone artisanale de Quiberon et l'ouverture des boutiques de Carnac et Bell-île-En-Mer. Il développe également de nouveaux produits notamment dans les domaines de la chocolaterie et de la biscuiterie. Aujourd'hui, Caroline, la fille d'Alain, âgée de 37 ans, amène fraîcheur et créativité en reprenant l'activité des boutiques. Un clin d'œil à Mira, petite-fille d'Alain et fille de Caroline, 5ème génération de notre Maison, qui possède un parfum de Niniche à son nom : La Mira-belle.